BEYOMB (projet clôturé)

Beyomb vise à mettre en place un cercle vertueux de production et de transformation du soja dans la région de Salemata au Sénégal. Le but est de lutter contre la malnutrition infantile et d’assurer une stabilité économique aux acteurs impliqués. En 2021, le projet a pris fin, ayant rempli sa mission. 

Depuis 2016, Beyomb accompagne la population de Salemata dans la production de soja et dans sa transformation en une farine hyper-nutritive, la farine BAMISA.

Cet accompagnement est aujourd’hui principalement logistique (recherche de partenaires et de fonds pour viabiliser le projet, organisation de réunions et d'événements sur place pour encourager les rencontres et la communication entre nos partenaires sénégalais).


Il se traduit par la formation des populations locales : l’objectif est d’opérer une passation progressive du projet de la France au Sénégal. Beyomb souhaite donner aux populations locales les outils pour comprendre et gérer le projet en totale autonomie. Ainsi, la mission de Beyomb est de se positionner comme un intermédiaire entre les acteurs locaux et porte ainsi les valeurs de l'entrepreneuriat social jusqu'au Sénégal.

Image2.png
Image3_edited.jpg
Image4.jpg

Beyomb répond à deux besoins et enjeux :

1. Lutter contre la malnutrition aiguë

Dans la région de Salemata, la malnutrition aiguë touche plus de 16 % des enfants entre 5 mois et 6 ans.

2. Augmenter les revenus des populations locales

Le revenu moyen des agriculteurs au Sénégal est de 7 euros par jour et par personne seulement.

Résultat : le soja est nourrissant et apporte un complément de revenu pour les agriculteurs et pour les femmes.

En 2019 ce sont plus de 850 kilos de soja qui ont été récoltés par les producteurs sénégalais partenaires.